Recherche

Les mêmes gènes sont responsables du développement du cerveau, de l'immunité et de la mémoire.

On croyait auparavant que dans le cerveau sont situésseules ses propres cellules immunitaires, séparées du reste du corps par la barrière hémato-encéphalique. Parallèlement, les cellules cérébrales et le système immunitaire se développent sous l’influence de facteurs indépendants les uns des autres. Toutefois, des scientifiques suisses ont récemment montré que les gènes qui déterminent la structure du cerveau sont également responsables du fonctionnement du système immunitaire et même de la mémoire.

2 groupes ont travaillé pour confirmer la théoriechercheurs de l'Université de Bâle. Le premier groupe a analysé les profils épigénétiques de 533 jeunes en bonne santé. Au cours de ces recherches, il a été révélé quels gènes étaient associés à l'épaisseur du cortex cérébral dans les régions responsables de la mémoire. Ensuite, ces données ont été extrapolées à 596 autres participants et il est apparu que les mêmes gènes étaient également impliqués dans la formation et le fonctionnement du système immunitaire. Le deuxième groupe de spécialistes a étudié des personnes qui se souvenaient très bien ou très mal des images qu’elles montraient. Une étude de leur génome a montré que le gène TROVE2 était responsable de la mémoire dans ce cas. Fait intéressant, les résultats obtenus par le premier groupe de spécialistes ont également révélé la dépendance des structures étudiées sur le gène TROVE2.

Ainsi, il était possible de conclure quel'activité des mêmes gènes peut être associée à la fois à la structure du cerveau et être responsable du développement de la mémoire et des composants du système immunitaire. Selon les scientifiques, cela pourrait être la clé pour créer un nouveau type de médicament pouvant aider à altérer la fonction cérébrale et les maladies associées à une altération de la mémoire.