Général

Les scientifiques ont découvert une région du cerveau d'origine de la maladie d'Alzheimer

Malheureusement, malgré une assez bonneniveau de développement de la médecine moderne, il existe encore des maladies que les médecins sont incapables de gérer. L'une de ces affections est la maladie d'Alzheimer, une maladie grave caractérisée par une altération progressive de la mémoire. Le traitement de cette maladie est compliqué par le fait qu’elle est généralement détectée à un stade assez avancé. Mais récemment, un groupe de médecins américains a découvert une région du cerveau à l'origine de cette maladie. Et cela facilitera grandement le diagnostic.

La prochaine étape dans le traitement de la maladie d'Alzheimer

Qu'est-ce que l'Alzheimer?

Comme vous le savez, la maladie d'Alzheimer est une maladiecaractérisé par l'accumulation de protéine bêta-amyloïde dans le cerveau. Si vous n'entrez pas dans les détails neurophysiologiques, vous allez d'abord endommager les neurones, puis leur mort. Cela provoque un certain nombre de symptômes. En règle générale, dans les premières étapes, il y a violation de la mémoire à court terme, par exemple, impossibilité de se souvenir de quelque chose qui s'est passé récemment. Avec le développement de la maladie, il y a une perte de mémoire à long terme, puis il y a des violations des fonctions de la parole et mentales, une personne perd la capacité de naviguer dans l'espace environnant, après quoi tous les systèmes du corps commencent à se dégrader et finalement une perte progressive des fonctions corporelles conduit à la mort.

De plus, la détection de la maladie au tout débutla naissance de ce processus constituerait une véritable avancée dans le traitement de la maladie d'Alzheimer, car plus la maladie est détectée tôt, meilleur est le pronostic dans le traitement de ce processus. Et il semble qu'un groupe de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ait été en mesure de déterminer l'origine de cette maladie. Nous écrivons souvent à propos de ces découvertes sur les pages de notre site Web. Nous vous recommandons donc de vous abonner à notre chaîne Telegram pour ne rien manquer.

Comparaison d'un cerveau normal et d'un cerveau affecté par une maladie

Dans une série d'expériences sur des souris de laboratoireil s'est avéré que l'accumulation de plaques amyloïdes commence dans le corps mastoïde. Les corps mastoïdiens sont deux petites formations arrondies situées à la base de l'hypothalamus, directement derrière la glande pituitaire du cerveau.

Les résultats suggèrent que les changements dans le cerveaules personnes atteintes du développement de la maladie d'Alzheimer se présentent de manière similaire, disent les auteurs. Comprendre les zones d’origine du processus pathologique nous permettra de développer de nouvelles méthodes thérapeutiques pour traiter et identifier la maladie.

De plus, sur une simple hypothèse, les scientifiques nearrêté et testé leurs hypothèses. On sait depuis longtemps que la densité des plaques amyloïdes est plus élevée dans les zones du cerveau où la maladie dure plus longtemps. Et, en conséquence, les plaques sont beaucoup plus petites dans les parties du système nerveux central récemment touchées. Partant de cette hypothèse et du fait que chez les souris de laboratoire, l'accumulation d'amyloïde a commencé dans le corps de la mastoïde, les scientifiques ont analysé les tissus du cerveau humain. Il s'est avéré que dans ce domaine, la quantité de protéines pathologiques est vraiment extrêmement élevée.

Voir aussi: Les médecins comprennent comment le cerveau se souvient de ses décisions et accumule de l'expérience

Maintenant, les chercheurs espèrent développer des méthodesdiagnostiquer et détecter la maladie d'Alzheimer à un stade précoce, car maintenant, ils savent à peu près où chercher. Parallèlement aux «diagnostics ciblés», une hypothèse sur le site de l'origine de la maladie chez l'homme sera testée. Et il sera possible de confirmer les données.

</ p>