Recherche

Une nouvelle carte montre les endroits les plus touchés par le changement climatique

Parfois, il est utile de regarder la grande image,en particulier en ce qui concerne les effets globaux du changement climatique. Dans un article scientifique publié hier dans la revue Nature, les chercheurs ont présenté l'Indice de sensibilité de la végétation, un indicateur utilisé pour mesurer la sensibilité d'un écosystème (et en particulier de sa vie végétale) au changement climatique. Le résultat était une carte montrant les régions du monde les plus durement touchées par le changement climatique.

Les chercheurs créent cette cartedonnées satellitaires recueillies entre 2000 et 2013. Les chercheurs ont calculé l'indice de sensibilité en étudiant l'évolution de la végétation en fonction de trois facteurs (température de l'air, disponibilité de l'eau et couverture nuageuse) et l'évolution de ces facteurs. Les chercheurs l'ont fait pour chaque territoire de 5 kilomètres carrés. Certaines régions, telles que l’Antarctique ou le désert du Sahara, ont été classées comme stériles ou couvertes de glace, mais le reste de la surface de la Terre a été triée des moins sensibles aux plus sensibles au changement climatique au cours des 14 dernières années.

Après cela, les chercheurs ont infligé lesinformations sur une carte de la terre. Le vert indique une faible sensibilité - ces zones sont bien adaptées au changement climatique. Les zones rouges se sont avérées extrêmement sensibles aux changements climatiques. Les scientifiques espèrent poursuivre leurs recherches pour déterminer si les changements détectés dans la végétation sont temporaires ou font partie d'un changement global plus vaste.