Gadgets

MVD teste des caméras portables pour la reconnaissance faciale (3 photos)


En Fédération de Russie, on a commencé à tester de petites caméras remplissant les fonctions d'un enregistreur numérique et équipées d'un système d'identification personnelle. Les appareils sont développés par NtechLab.

Les représentants de NtechLab ont confirmé queLes chambres destinées aux organismes chargés de l'application de la loi sont actuellement testées, tandis que les tests sont effectués avec l'assistance de sociétés de sécurité privées. Les principaux clients des produits NtechLab devraient être la police, Rosgvardia, les autorités frontalières et le service de transport, identifiant les passagers clandestins.

et fois

Les caméras NtechLab fonctionnent lorsqu'elles sont connectées àInternet via Wi-Fi ou module de communication mobile intégré. En isolant une personne suspecte du flux vidéo, l'utilisateur envoie son image au serveur principal sur lequel l'identification est effectuée en la comparant à la base de données de délinquants. L'appareil est équipé d'un écran qui permet à l'agent de la loi de comparer de manière indépendante la personne identifiée dans la base de données avec l'image réelle du suspect. De plus, des informations supplémentaires sur la personne identifiée dans la base de données sont transmises à l'écran.


Le temps nécessaire pour identifier etLe nombre de personnes réparties dans la foule n’a pas encore été signalé. Toutefois, à ce stade des tests, l’appareil a obtenu la plus grande efficacité s’il se trouvait à une distance de l’objet d’observation de 3,5 à 4,5 mètres. L'algorithme de traitement de données NtechLab n'est que de 0,6, mais cela n'inclut pas le temps passé à transférer les données de l'appareil au serveur et inversement.

Si le test est réussi, l'appareil complétera les DVR existants de la police.

Source: vedomosti.ru