Espace

Comment notre vie changera-t-elle si les scientifiques prouvent que nous sommes seuls dans l'univers?

L'homme a toujours cherché à trouver dans l'universquelqu'un qui pourrait partager sa solitude existentielle. Malgré le fait que les télescopes modernes soient capables de regarder même dans les coins les plus reculés de l'Univers, nous n'avons toujours pas trouvé d'indices de la vie la plus simple. Cela signifie-t-il que nous sommes vraiment seuls dans l'univers? Et si oui, comment la prise de conscience de ce fait peut-elle affecter la science et la société dans son ensemble?

La possibilité que la Terre soit le seul lieu habité de l'univers existe réellement et est souvent considérée dans le contexte de l'hypothèse de la "Terre unique"

L'hypothèse de la "terre unique"

L'univers est incroyablement énorme. Ainsi, notre galaxie natale, la Voie lactée, comprend plus de 100 milliards d'étoiles, tandis que l'Univers visible compte plus d'un billion de galaxies de tailles et de formes variées. Même si nous considérons que les mondes habités peuvent être incroyablement rares, le nombre d'exoplanètes déjà découvertes par nous dans l'univers indique qu'il peut y avoir encore plus de planètes en orbite autour de systèmes stellaires lointains que les étoiles elles-mêmes. Alors où est tout le monde? Pour la première fois, cette question a été posée par le célèbre physicien italien du XXe siècle, Enrico Fermi, l'un des premiers de l'histoire des sciences à s'interroger sur la possibilité qu'une personne découvre des civilisations extraterrestres.

Voir aussi: Le multivers peut faire partie d'une réalité plus profonde - unique et parfaitement compréhensible.

La vie peut-elle vraiment être quelque choseunique dans l'univers? Le projet international SETI, qui visait à rechercher et à étudier les traces de la vie extraterrestre dans l’Univers, a montré que malgré le grand nombre d’exoplanètes découvertes par les humains, aucune des civilisations qui existaient de manière hypothétique n’est pressée de se familiariser avec les terriens. Cela peut être dû à de nombreuses raisons: certains chercheurs pensent que notre univers est créé sur la base d'une matrice grandiose, quelqu'un croit sérieusement que nous vivons dans une sorte de «zoo» cosmique et que des civilisations extraterrestres très développées ne veulent tout simplement pas nous contacter, et quelqu'un dit avec enthousiasme que la Terre est un lieu unique qui pourrait incarner la probabilité extrêmement faible, presque tendant au zéro absolu, de l'origine de la vie en général.

Le projet SETI (recherche d'intelligence extraterrestre) vise à rechercher et à étudier les exoplanètes habitables potentielles

L'évolution peut répondre à la question de l'origine de la vie sur les exoplanètes

Afin de répondre à la question de disponibilitéla vie sur telle ou telle planète, nous pouvons attirer le concept de l'évolution dans nos recherches. Après avoir étudié 4,5 milliards d’années de l’histoire de la Terre, nous pouvons tirer une conclusion assez intéressante selon laquelle l’évolution a la propriété de se répéter. Selon newsweek.com, les processus évolutifs se produisant à l'intérieur d'organismes vivants sont souvent répétés du fait que différentes espèces, indépendamment les unes des autres, obtiennent des résultats similaires. Un exemple frappant de ce comportement est la tilacine marsupiale australienne éteinte, qui avait un sac qui ressemblait à une poche kangourou, tout en possédant toutes les caractéristiques d’un loup typique. Il est à noter que toute l'histoire de l'évolution de l'Australie, qui est isolée depuis longtemps du reste du monde depuis la mort des dinosaures, est parallèle à d'autres continents.

Nous voyons une convergence similaire et siconsidérer les organes individuels des êtres vivants. Ainsi, les yeux pourraient se développer non seulement chez les espèces de vertébrés, mais aussi chez les poulpes, les arthropodes, les méduses et les vers, ce qui peut indiquer que la nature cherche toujours à utiliser des solutions similaires à des problèmes complexes. Étonnamment, de nombreux événements critiques de notre histoire évolutive sont uniques et peut-être incroyables. L’un d’eux peut à juste titre être considéré comme le squelette squelettique des vertébrés, ce qui permet aux gros animaux de se déplacer sur la terre ferme. Les cellules eucaryotes complexes, à partir desquelles sont construits tous les animaux et les plantes contenant des noyaux et des mitochondries, n'ont évolué qu'une seule fois. La photosynthèse, qui a augmenté l'énergie disponible pour la vie et produit de l'oxygène, est un processus évolutif unique, ce qui en fait un phénomène vraiment unique, non seulement sur Terre, mais également dans l'Univers.

Pour que l’émergence de l’homme et de son intellect se produise, la nature doit observer d’innombrables conditions

En outre, l’apparition de tous ces élémentsles événements dépendaient les uns des autres. Les humains ne pouvaient pas évoluer tant que les os n'étaient pas apparus dans le poisson, ce qui leur permettait de ramper vers la terre. Les os ne pouvaient pas se développer avant l'apparition d'animaux complexes. Les animaux complexes, à leur tour, avaient besoin de cellules complexes, et les cellules complexes avaient besoin d'oxygène produit par la photosynthèse. Ainsi, il s'avère que rien ne se passe dans la nature sans l'évolution de la vie, qui se manifeste par étapes et étape par étape, s'étendant sur des milliards d'années. Un développement aussi long et complexe des «technologies» naturelles prouve une nouvelle fois leur extrême incrédibilité, qui a finalement conduit à l’émergence de l’intelligence humaine.

Le fait que la Terre soit unique dans l'univers peut être indiqué par de nombreux facteurs indirects

Ces accidents peuvent être similaires àcomme si la vie sur notre planète tirait constamment un ticket de loterie qui permettrait à la vie qui en est l'origine d'évoluer en permanence. Dans d'autres mondes, de telles adaptations critiques pourraient commencer leur développement trop tard pour que l'esprit puisse apparaître avant que leurs étoiles proches ne deviennent supernovae. Ou ils ne sont pas apparus du tout.

Étant donné que l'origine de l'hommeL’intelligence dépend d’une série d’événements hautement improbables, qui se manifestent sous la forme de cellules complexes, de photosynthèse, de séparation sexuelle, d’animaux, de personnes et de leur capacité à connaître le monde. Pour la Terre. "

Qu'en penses-tu? Notre planète peut-elle vraiment être unique dans l’univers, ou sommes-nous à l’origine d’une grande découverte qui transformera toutes les sciences existantes? Essayons de discuter de cette question dans notre chat Telegram.

Notre vie changera-t-elle si les scientifiques prouvaient une fois une théorie sur le caractère unique de la Terre?

Malgré le fait que notre planète peut êtrele seul «monde vivant» de l'univers, à savoir le grand silence de nos voisins, peut donner à l'humanité l'occasion de prendre conscience de son unicité, modifiant ainsi le système sociopolitique existant et le rendant plus scientifique, visant à nous comprendre et à comprendre le monde qui nous entoure. Cela ressemble, bien sûr, à l’une des utopies, mais si c’était l’essence même de la vie humaine, remarquablement illustrée par «Solaris» de A. Tarkovsky: nous devons explorer, comprendre et transformer l’Univers environnant, transformer l’espace sans vie en un monde semblable à la Terre .